ACTUALITÉS

“Le digital est devenu l’oxygène des entreprises” : une interview de Théodore-Michel Vrangos, Président d’I-TRACING par Channel News

Le pic de la crise sanitaire passé, les entreprises IT doivent commencer à réfléchir à leur stratégie de déconfinement. Comment vont-elles aborder la sortie de crise ? Le témoignage de Theodore-Michel Vrangos, co-fondateur, président de la société d’ingénierie et de services managés spécialisée en cybersécurité sécurité I-Tracing.

Channelnews : Quand pensez-vous que votre entreprise I-Tracing pourra reprendre une activité à peu près normale ? À quelles conditions ?

Théodore-Michel Vrangos : Nous sommes depuis le 10 mars en télétravail. Nos activités services managés de sécurité (CyberSOC, CERT, Gestion de Vulnérabilités, etc.), l’ensemble de nos cyber analystes ont été basculés en télétravail une semaine avant la date de l’annonce du gouvernement car nous assurons ces activités auprès des OIV (Opérateurs d’Importance Vitale) et des OSE (Opérateurs de Services Essentiels). Le 16 mars la totalité de l’entreprise I-Tracing ainsi que notre société sœur dans l’IAM, Idento I-Tracing Group étaient en télétravail. Et cela fonctionne. Le déconfinement ne sera pas simple, mais il est nécessaire et urgent, sous conditions de sécurité sanitaire, de revenir à un mode normal. Mais cela dépend aussi de nos clients. Nous sommes optimistes, compte tenu de nos métiers d’expertise, quant à un retour progressif avant l’été.

Channelnews : Sur quelles activités misez-vous en priorité en sortie de confinement ?

Théodore-Michel Vrangos : La cybersécurité est transverse à l’entreprise. Toutes nos activités sont prioritaires de l’audit sécurité, à l’ingénierie en passant par les services managés et le SOC. Actuellement, en confinement, nous intervenons autant qu’avant en ingénierie et en conseil technique grâce aux architectures de sécurité en mode cloud. Et nos services en mode run tournent à plein régime.

Channelnews : Vous attendez-vous à devoir réduire la voilure par rapport à l’avant-Covid ?

Théodore-Michel Vrangos : Ce n’est pas notre intention, au contraire même. Mais nous ajusterons agilement notre stratégie en fonction de la demande de nos clients.

Channelnews : Quelles initiatives envisagez-vous pour soutenir l’activité de votre société dans un environnement économique profondément dégradé ?

Théodore-Michel Vrangos : La seule vraie réponse à nos yeux est l’adaptation, l’évolution de nos offres aux besoins de l’environnement économique. Cette crise inimaginable a montré que la technologie et l’Internet sont les seuls fils qui permettent au monde professionnel de fonctionner. Le digital est devenu l’oxygène des entreprises. Dans ce contexte, la sécurité des échanges, la continuité des services, la protection des assets numériques, sont primordiales. Mais, de manière concrète, les besoins techniques des entreprises évoluent constamment. Notre métier de société d’ingénierie et services managés est d’adapter nos offres de manière permanente pour répondre très rapidement. Un exemple concret : le télétravail a ouvert des pans de vulnérabilités au niveau des laptops des collaborateurs qui, naturellement, chez eux, les utilisent à beaucoup de choses. L’offre I-Tracing Remote Endpoint Monitoring basée sur des services de surveillance et d’analyse forensic et utilisant des outils EDR (Endpoint Detection and Response) est très demandée actuellement.

Channelnews : Constatez-vous des défauts de paiement ou des allongements des délais de paiement de la part des clients ? Si oui quels sont les typologies de clients et les secteurs les plus problématiques et comment envisagez-vous de vous en prémunir ?

Théodore-Michel Vrangos : Non, nous ne constatons pas pour le moment de défauts de paiement, ni d’allongement des délais. Pas plus qu’habituellement.

Channelnews : Quelles initiatives votre entreprise prend-elle (ou envisage-t-elle de prendre) pour préserver sa trésorerie ? Avez-vous (ou prévoyez-vous d’avoir) recours aux différents dispositifs mis en place par le gouvernement (prêts garantis, fonds de solidarité…) ?

Théodore-Michel Vrangos : Nous n’avons pas eu besoin de faire appel au chômage partiel mais, par précaution face à une éventuelle dégradation des conditions financières du marché, nous avons mis en place avec nos principales banques le dispositif PGE (Prêt Garanti par l’État). Sur le fond nous restons optimistes pour notre métier et notre positionnement de services d’expertise, mais il faut être prudent.

Channelnews : À quelles évolutions majeures du marché IT vous attendez-vous après le déconfinement ?

Théodore-Michel Vrangos : Le marché IT se maintiendra. Probablement que les DSI rechercherons plus d’expertise, plus d’efficacité, les budgets seront réajustés au profit des facettes de l’IT réellement critiques et indispensables tel que la cybersécurité, les infrastructures, le Cloud d’entreprise en toute sécurité, les liens digitaux avec les clients et les fournisseurs, les infra réseaux, etc.

Témoignage recueilli par courriel le 27 avril 2020 par ChannelNews.fr

NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

LE GROUPE I-TRACING AUX ASSISES DE LA SÉCURITÉ 2021

LE GROUPE I-TRACING AUX ASSISES DE LA SÉCURITÉ 2021Retrouvez-nous aux Assises du 13 au 16.10 2021L'équipe commerciale d'I-TRACING et Idento sera présente Stand 160 niveau Ravel pour répondre à toutes vos questions et s'entretenir avec vous. Ne manquez notre...

ARDIAN ARRANGE UN FINANCEMENT SENIOR POUR SOUTENIR L’INVESTISSEMENT D’EURAZEO DANS I-TRACING

ARDIAN ARRANGE UN FINANCEMENT SENIOR POUR SOUTENIR L'INVESTISSEMENT D'EURAZEO DANS I-TRACINGParis le 25 juin 2021Ardian, l'un des leaders mondiaux de l'investissement privé, annonce aujourd'hui avoir arrangé un financement senior pour soutenir l'investissement...

EURAZEO SIGNE UN ACCORD D’EXCLUSIVITÉ EN VUE D’UN INVESTISSEMENT AU CAPITAL D’I-TRACING

EURAZEO SIGNE UN ACCORD D’EXCLUSIVITÉ EN VUE D’UN INVESTISSEMENT AU CAPITAL D'I-TRACINGEurazeo annonce la signature par son équipe small-mid buyout1 d’un accord d’exclusivité en vue d’investir au capital d’I-TRACING aux côtés du management et de ses fondateurs,...

Cybersécurité : quels risques pour les entreprises ?

Cybersécurité : quels risques courent les entreprises ?Laurent BESSET, Directeur Cyberdéfense d'I-TRACING, et Alain BOUILLE, Délégué Général du CESIN, sont intervenus sur le plateau de BFM Business pour revenir sur la récente parution du baromètre annuel du CESIN,...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
M